Moments Précieux, Cour de l'Archevêché

Entre abbatiale romane et palais du XVIIe siècle, la Cour de l’Archevêché accueille des concerts avec des artistes rares ou en formation inédite. Avec ses 400 places assises, elle offre l'écrin idéal pour ces musiques intimistes, profanes ou sacrées.


Le Cri du Caire . Egypte / 60 min.

Samedi 13 juillet à 19h30

Jeune chanteur, slameur, poète soufi aujourd’hui exilé en Europe, Abdullah Miniawy est La voix libre de la Révolution égyptienne. Projeté par les souffles hypnotiques du saxo et des cordes barocks, son chant libertaire résonne comme un appel poignant, fiévreux… et s’envole en transe mystique.


Le Caire, fin 2013. Dans une ville en ébullition où le couvre-feu vient d’être levé après un 2e coup d’État, où le rêve et la révolte s’affichent en grand sur les murs, où les slogans hostiles aussi bien aux islamistes qu’à l’armée résonnent jusque dans les clubs du centre-ville, Blaise Merlin entend la voix d’Abdullah Miniawy au Studio 100Copies, à deux pas de la Place Tahrir. Ce porteparole de la jeunesse égyptienne, chanteur soufi, écrivain, poète, slameur et étudiant fauché venu de la ville-oasis d’El-Fayoum, agite la scène et les réseaux sociaux par sa voix hypnotique, son mélange unique de rock, d’électro et de jazz, à la fois punk, psychédélique, séculaire et avant-gardiste. Trois mois plus tard, premiers chocs scéniques ourdis avec Abdullah par le festival La Voix est Libre au Caire avec le “Jimi Hendrix du oud”, Mehdi Haddab, première rencontre avec Peter Corser au Contemporary Art Festival, créé au lendemain de la révolution par l’homme de théâtre Ahmed El-Attar. Après 3 ans de batailles administratives, alors que la censure fait son retour dans les milieux artistiques et démocrates égyptiens, Abdullah débarque à Paris où il enregistre avec le compositeur et saxophoniste Peter Corser le d’ores et déjà mythique Purple Feathers (plus de 30 000 écoutes sur SoundCloud). En 2017, saisi dès les premières secondes par ces envolées vocales et instrumentales, Erik Truffaz accepte l’invitation du festival La Voix est Libre. Le choc tant attendu se produit sous le chapiteau plein du Cirque Électrique : projeté dans les hautes sphères par les boucles hypnotiques de Peter Corser, rejoint par les cordes barocks de Karsten Hochapfel et les volutes d’Erik Truffaz, le projet transcende toute frontière entre inspirations individuelles et aspirations collectives. Poignant, renversant, puissant, libre, spirituel, poétique, lyrique… De la Maison de la Poésie au Festival d’Avignon 2018 (avec la clarinettiste Yom) en passant par le Théâtre Garonne et la Maison de la Musique de Nanterre, Le Cri du Caire n’a pas fini de faire tourner les têtes…


À voir : EXTRAIT DU CONCERT SUR LE BLOG PLEIN SUDS @MEDIAPART
👉 http://bit.ly/Le-Cri-du-Caire


© DR

Moussu T e Lei Jovents © Christine Cornillet

Plus tard dans la soirée

Moussu T e Lei Jovents
France - La Ciotat

En savoir plus