Nuit des Forges - Parc des ateliers

Qu'elle soit électrique, électronique ou acoustique, l'avant-garde des musiques du monde a, aux Suds,à Arles, une scène à sa mesure : celle des Nuits des Forges. Implantée au pied du chantier de la Tour conçue par Frank Gehry pour la Fondation LUMA à Arles, au coeur d'une friche industrielle finement réhabilitée, cette scène accueille la création la plus novatrice.
5 min à pied du Théâtre Antique !
Concert à 21h30
DJs Set avant et après les concerts, jusqu'à 4h du matin !

En partenariat avec :
LUMA 
Région SUD
NOVA

LA NUIT TROPICALE 
Nuit complète de 21h30 à 4h du matin !

D’Éthiopie en Colombie, en passant par le Mali et la Réunion, sur les ailes d’un oiseau bariolé, laissez-vous gagner par la fièvre tropicale de cette première Nuit des Forges !


Arat Kilo AVEC Mamani Keita & MIKE LADD . ETHIOPIE/MALI/USA / 75 min.

Mercredi 10 juillet à 21h30

Quand la voix lancinante d’une diva malienne enlace le spoken word ciselé d’un slammeur de Boston sur l’ethio-jazz tout en nuances d’un combo parisien, preuve est faite que le groove n’a pas de frontières !
Le groupe est constitué de Michael Havard (saxophones baryton et alto droit, flûtes), Fabien Girard (guitare électrique), Samuel Hirsch (guitare basse), Gérald Bonnegrace (percussions), Aristide Gonçalves (trompette,clavier) et Florent Berteau (batterie). 

Suite de la soirée


Arat Kilo s'est créé en 2008 autour de l'Éthio-Jazz, ce mouvement né dans les années 60 en Éthiopie de la rencontre entre musiques traditionnelles, jazz, groove et musique latine. Voyageant entre le patrimoine de l’Éthio-Jazz, le Hip-Hop, le Dub et les musiques Africaines, le groupe s'est produit en concert et a été diffusé dans le monde entier depuis un premier album en 2011 (A Night in Abyssini), a joué/enregistré avec des artistes comme Mulatu Astatke, Rokia Traoré, Rocé et Socalled, et a été chroniqué très largement (Gilles Peterson, Laurent Garnier, Financial Times, Guardian, Télérama, Le Monde...).

Mamani Keita (née à Bamako au Mali en 1965), élevée dans la langue bambara par sa grand-mère, débute très tôt sur la scène musicale locale. En 1982, elle intègre l'Orchestre de Bamako, puis l'Orchestre national du Mali, et fait ses armes, à son arrivée en France en 1987, en tant que choriste de Salif Keita. Ses expériences avec Cheick Tidiane Seck ou Hank Jones établiront ensuite sa réputation. Son premier album avec Marc Minelli (Electro Bamako, 2001) mêle electro, jazz et musique africaine, anticipant en quelque sorte la tendance world fusion qui s'empare ensuite de ses compatriotes Amadou et Mariam. Mamani Keita se trouve un nouveau complice en 2006 pour Yelema en la personne de Nicolas Repac. Ce duo de choc est de nouveau réuni en 2011 avec Gagner l'Argent Français et son single éponyme et choc.

Mike Ladd est né à Boston en 1970. Il débute sa carrière comme guitariste et performer dans un groupe punk rock. Au début des années 90, l'importance des mots le plonge dans le milieu du "spoken word" new-yorkais et du hip hop. Créateur d'ambiances survoltées et porteur d'un message engagé, Mike Ladd est un auteur de génie qui veut brouiller les pistes, brûler les étiquettes et bousculer les repères.

© Pierrick Guidou

Pixvae

Deuxième partie de soirée

Pixvae
France / Colombie

En savoir plus

 

Péroké

troisième partie de soirée

Péroké
France

En savoir plus

 

Natty Hô

Avant et après les concerts

Natty Hô
DJ set

En savoir plus