Soirée Suds - Théâtre Antique

Magnifiquement restauré, d’une beauté et d’une acoustique exceptionnelles, le Théâtre Antique abrite 2000 places assises et un orchestra de 500 places pour danser sous la voûte étoilée, ou pour s’installer au plus près des artistes. Chaque Soirée Suds offre deux concerts sublimés par la magie des lieux… avec des formations musicales de renommée internationale, ou en découverte en France et en Europe.

En partenariat avec :

CNR 
Eiffage

FATOUMATA DIAWARA . MALI / 75 min.

Jeudi 11 juillet à 21h30

Avec son allure de grande prêtresse moderne, elle chante en bambara un héritage ancestral rehaussé de rock, pop, funk ou afrobeat. Artiste complète, cette jeune compositrice-interprète, danseuse et comédienne se situe dans la lignée de ses aînées Rokia Traoré ou Oumou Sangaré. 

A l’affiche du film multi-césarisé Timbuktu, de Mali Blues ou Yao avec Omar Sy plus récemment, sollicitée par Le Royal de Luxe, Dee Dee Bridgewater, Herbie Hancock, Paul McCartney, Roberto Fonseca ou ici même en 2017 avec Lamomali de Matthieu Chedid (qui produit cet album Fenfo – Quelque chose à dire)… elle porte avec originalité et conviction la mémoire du futur de l'Afrique de l'Ouest !

Avec Sekou Bah (basse), Jean-Baptiste Ekoué Gbadoe (percussions), Yacuba Kone (guitare), Arecio Smith (claviers)

Première partie de soirée


Fatoumata Diawara est née à Abidjan (Côte d'Ivoire) en 1982, de parents originaires du Mali. Jeune fille, elle s'intéresse de trop près à la danse et provoque le courroux de son père qui l'envoie vivre chez une tante comédienne à Bamako, au Mali. C'est vers la comédie que se tourne alors l'adolescente âgée de seize ans, avant de suivre son envie de s'établir à Paris, sans l'approbation de ses parents. En 1996, elle décroche son premier rôle important dans le film La Génèse de Cheikh Oumar Sissoko, qui remporte le prix Un Certain Regard au festival de Cannes 1999. S'ensuivent plusieurs autres engagements au cinéma et au théâtre avant que Fatoumata Diawara ne bifurque en 2002 en acceptant de devenir chanteuse pour la troupe de théâtre de rue Royal de Luxe. Elle tourne durant six ans avec ce collectif hors normes qui se produit régulièrement aux quatre coins du monde. En 2007, Fatoumata Diawara est choisie pour interpréter la sorcière Karaba dans la comédie musicale Kirikou et Karaba. Invitée par Cheikh Tidiane Seck à travailler avec Oumou Sangaré, elle se fait un nom dans les cercles de la musique africaine, participe à l'enregistrement de l'album Red Earth de la chanteuse de jazz Dee Dee Bridgewater et travaille avec Mamani Keita. Intitulé Fatou, son premier album solo sort en 2011. Entre les sessions d’enregistrements et ses premiers concerts, elle multiplie les collaborations musicales : Africa Express de Damon Albarn, AfroCubism, Imagine de Herbie Hancock, ou encore At Home: Live in Marciac avec le pianiste cubain Roberto Fonseca. Elle participe à divers projets cinématographiques : Timbuktu (2015), Mali Blues (2016), Yao (2018). En 2017, Matthieu Chedid l’invite sur son projet Lamomali. La tournée estivale avec Sidiki et Toumani Diabaté, fait notamment étape au Théâtre Antique pour une Soirée Suds mémorable. En retour, Matthieu Chedid s'emploie à produire son deuxième album studio Fenfo, sorti en juin 2018.

 
Melissa Laveaux © Romain Staropoli

Première partie de soirée

Melissa Laveaux
Haïti / Canada

En savoir plus