Festival Les Suds, du 13 au 19 juillet 2015

Les Actions Culturelles

 

Suds, à Morel © Dominique EldinLes Suds, à Arles trouve sa notoriété à travers le festival organisé chaque année au mois de juillet. Ce temps fort constitue la partie visible d'un projet plus global ayant pour ambition de valoriser la diversité des cultures.

Ainsi, SUDS poursuit sa démarche artistique articulée autour des musiques du monde tout au long de l’année à travers un ensemble d'actions pédagogiques dans les collèges du département (Arles, Marseille, La Ciotat, Saint-Chamas pour l’année 2016-2017), dans les quartiers dits prioritaires de la ville d’Arles (Barriol, Griffeuille, Le Trébon), ainsi que dans le village de Mas-Thibert aux côtés des acteurs sociaux du territoire.  

SUDS développe également des projets « hors-les-murs », autour de manifestations ponctuelles (Radio des Suds, interventions d’artistes à la Maison Centrale d’Arles, Suds à Mas-Thibert…).

Au fil des années, SUDS a enrichi et développé ses actions, tant au niveau du territoire qu’au niveau de leur contenu même. De projets ponctuels en manifestations régulières (ateliers de chant, stages de hip-hop,…), d’actions de quartier en événements intercommunaux, SUDS s’attache constamment à rapprocher les publics dans la diversité des projets proposés. 

Chaque année, plus de 500 personnes participent à ces actions, qui attirent près de 2.500 spectateurs lors des présentations publiques.

 

A travers ces actions, SUDS développe des projets thématiques annuels, prétextes à une interrogation de notre propre territoire

 

Entre 2009 et 2013, portés par la dynamique croisée de Marseille Provence 2013 et du Plan Rhône, nous avons exploré les cultures de cinq deltas euro-méditerranéens (du Rhône, du Guadalquivir, du Pô, du Nil et du Danube) par le prisme des musiques et du lien que celles-ci pouvaient entretenir avec les modes de vie caractéristiques des deltas. De ce travail au long cours sont nées des créations originales, s’appuyant sur une action socioculturelle basée sur une méthode participative innovante.

Forts de cette expérience, prétexte à une interrogation de notre propre territoire, nous avons souhaité, pour l’édition 2015 du festival, continuer ce travail d’exploration en prenant comme champ d’expérimentation le Mississipi, 10 ans après que l’ouragan Katrina ait ravagé la Louisiane. Le projet Delta – qui s’est conclu par une grande parade sur les Quais du Rhône le 14 juillet – a pu être conçu et mis en œuvre grâce à une collaboration étroite avec nos partenaires sociaux et éducatifs, relais naturels de nos actions sur le terrain : centres sociaux, collèges, éducateurs spécialisés, assistantes sociales... Mais c’est le répertoire autant que la méthode de ce projet emmené par Raphaël Imbert, qui nous a permis de mobiliser jusqu’à son terme un public hétéroclite, rassemblant des collégiens, des musiciens amateurs, des danseurs des quartiers sensibles… En effet, le directeur de la Cie Nine Spirit, puisant dans le travail de collectage des origines du blues d’Alan Lomax, et faisant le lien de ce patrimoine avec les expressions musicales les plus contemporaines, a fourni une matière que chaque musicien, chaque danseur, a pu s’approprier. 

En 2015-2016, nous avons continué sur cette voie, avec le répertoire des Chants de lutte et d’espoir collectés dans différents pays d’Europe, par le même Alan Lomax, dont nous célébrions le centenaire de la naissance, sous la direction artistique de Xavier Rebut.

Ces différentes expériences nous ont conforté dans l’idée que la mobilisation des publics passe par notre capacité à inventer des projets auxquels ils peuvent s’identifier, et que pour cela, la direction d’un artiste créateur est nécessaire.

Entre 2016 et 2018, le projet MARE NOSTRUM a pour ambition de rassembler, autour de créations originales et, plus largement, d’un répertoire méditerranéen commun (arabo-andalou, flamenco et chaâbi notamment), près de 270 participants, des classes primaires aux musiciens de l’Harmonie du Pays d’Arles en passant par les collégiens.

 

Programme d'actions 2016-2017

Les partenaires des Suds