Soirée Suds - Théâtre Antique

Écrin sous les étoiles, d’une beauté et d’une acoustique exceptionnelle, la scène du Théâtre Antique accueille des artistes de renommée internationale ou en découverte en France et en Europe. Chaque Soirée Suds offre deux concerts sublimés par la magie des lieux...

À noter : L'accés au Théâtre Antique est conditionné à la présentation d'un pass sanitaire et d'un justificatif d'identité pour toute personne à partir de 11 ans. Plus de détails sur notre FAQ >>

GORAN BREGOVIĆ . balkans / 90 min.

Jeudi 15 juillet à 21h30

Généreux, explosif, profond, ce complice de toujours a marqué de sa pétillance le public des Suds. Invité ici même pour sa première grande scène d’été en 1999, honorant en 2013 l’année Capitale de la Culture, il nous accompagne ce soir en fanfare comme il se doit avec dix musiciens de son Orchestre des Mariages & des Enterrements.
Tout à la fois compositeur contemporain, musicien traditionnel et rock star internationale à la signature inimitable, sa musique gypsy-rock fait triompher depuis plus de vingt ans désormais les vertus cathartiques de la fête ! Et c’est avec cette joie irréversible et une énergie tout aussi flamboyante qu’il réinvestit les lieux sans toutefois négliger de nous réserver quelques surprises…


Goran Bregović n’a pas eu à choisir entre compositeur contemporain, musicien traditionnel ou rock star ; il lui a suffide vivre et mêler toutes ces expériences pour inventer une musique à la fois universelle et très personnelle. Fils d’une mère serbe et d’un père croate, auteur compositeur et leader charismatique de Bjelo Dugme, son groupe créé en 1975 qui enflammera l’Europe de l’Est pendant 14 ans et 12 albums, Goran Bregović devient le héros de tous les Yougoslaves.

À la fin des années quatre-vingt, le cinéaste Emir Kusturica, un fan de la première heure, le convainc de créer la musique du film Le temps des Gitans qui lui permet d’affiner son sens de la dramaturgie musicale et de travailler autour de la musique gitane qui le fascine. Suivra Arizona dream, où Bregović invite le Parrain du punk rock, Iggy Pop sur quelques chansons de la BO. En 1994 dans La Reine Margot de Patrice Chereau, la musique de Bregović allumed’étincelles la destinée d’Isabelle Adjani, mais résonne également comme l’écho du siège en cours à Sarajevo. Alors que la guerre ravage leur pays, Bregović et Kusturica collaborent une dernière fois sur Underground, Palme d’Or à Cannes en 1995. Goran Bregović reprend alors la route et crée son Orchestre des Mariages & des Enterrements. Avec cet ensemble, il marie les cuivres gitans aux percussions orientales, mélange les polyphonies féminines bulgares avec un chœur d’hommes classique, mixe des sections de cordes avec des programmations électroniques. Vêtu de blanc, assis entre son ampli et son ordi, une guitare électrique en bandoulière, il dirige chaque soir cet équipage bigarré à géométrie variable (de 9 à 19 musiciens, et même jusqu’à 60 parfois) et parcoure, depuis plus de vingt ans, tous les continents sur une tournée sans fin (plus de 3000 concerts).

Avec Muharem Redzepi (voix, grosse caisse), Bokan Stankovic(trompette, flûte), Dragic Velickovic (trompette), Milos Mihajlovic (trombone), Aleksandar Rajkovi (trombone, glockenspiel), Stojan Dimov (clarinette, saxophone), Ludmila Radkova-Trajkova et Daniela Radkova-Alexandrova (voix bulgares).

© Stéphane Barbier


Cocanha

Première partie de soirée

COCANHA
Pays d'Oc

En savoir plus

 

en début de soirée

ROCÍO MÁRQUEZ
Moment Précieux aux Alyscamps

En savoir plus