Moment Précieux - Théâtre Antique

Écrin sous les étoiles, d’une beauté et d’une acoustique exceptionnelle, la scène du Théâtre Antique accueille des artistes de renommée internationale ou en découverte en France et en Europe. 

À noter : L'accés au Théâtre Antique est conditionné à la présentation d'un pass sanitaire et d'un justificatif d'identité pour toute personne à partir de 11 ans. Plus de détails sur notre FAQ >>

En partenariat avec

Piers Faccini . Italie-Angleterre-France / 90 min.

Mercredi 14 juillet à 19h30

Shapes of the Fall, c’est le chant profond de la Terre, une complainte organique qui sait se faire aussi légère qu’un battement d’ailes. Avec ce dernier projet, il nous invite à écouter une musique de l’essentiel, une musique des sens qui loue la beauté de notre monde avant qu’il ne soit trop tard et ne devienne un Paradis perdu. Autour d’un songwritting sans frontières, il réunit des ballades folk bercées par des échos gnaouas venus du désert saharien, le souffle mélancolique d’un harmonica, un parfum des Cévennes, des effluves méditerranéennes, un air lointain né dans la lande irlandaise… Et toutes ses géographies musicales convergent en une même vibration de cordes et de voix qui résonnent comme un poignant cri du cœur !
Piers Faccini (guitare-voix, harmonica) avec Malik Ziad (guembri, mandole), Karim Ziad (percussions), Juliette Serrad (violoncelle) et Séverine Morfin (violon alto)


Piers Faccini est né à Londres d’un père italien et d’une mère anglaise. Auteur, compositeur, interprète, mais également peintre et photographe, il porte en lui les traces d’une généalogie métissée. Diplômé de l’École des Beaux-Arts de Paris, il fonde le groupe "Charles Marlowe" en 1997 avec la poète Francesca Beard. De nombreuses collaborations suivent, et participent au développement de sa renommée : Vincent Segal, Dawn Landes, Rokia Traoré, Ben Harper, Ballaké Sissoko, Camille ou Ibrahim Maalouf. Loin des modes et hors du temps, aussi à l’aise dans une complainte napolitaine du XVIIIe siècle que dans un blues de La Nouvelle-Orléans ou un folk mélancolique, il est avant tout le citoyen de son propre imaginaire. Piers Faccini peint depuis le début des années 1990 et poursuit son activité de plasticien en parallèle de sa carrière de musicien. Il a notamment créé les papiers découpés qui ornent les couvertures et les pochettes de ses albums My Wilderness et Between dogs and wolves, et réalisés plusieurs de ses clips, dont certains suivant la technique du stop motion (Missing words, Tribe, Reste la marée, Foghorn Calling...).
© Mr Cup


à suivre ce soir

DE LA CRAU
Scène en ville Croisière

En savoir plus