La Fabrique Électro

Dans le cadre de l’opération initiée par la SACEM en partenariat avec les Ministères de l’Éducation Nationale et de la Culture, SUDS propose à Simon Drouhin de partager son quotidien de créateur avec les élèves du collège Vincent Van Gogh à Arles et de créer ensemble une œuvre musicale.

Expérimenter le do it yourself

La Fabrique Electro offre, entre février et mai 2020, la possibilité aux collégiens d’expérimenter le do it yourself à travers un processus ludique de création artistique et le détournement d’un objet qui leur est familier.

La tablette numérique qui leur a été offerte par le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône devient instrument de musique ! Après une phase d’expérimentation, individuelle puis collective, les élèves s’approprient des logiciels libres de droit pour créer sons, rythmes et mélodies. Ils se familiarisent avec les beats, samples et autres loops, et s’initient ce faisant à la musique assistée par ordinateur.

Avec Simon Drouhin du Collectif Kogümi

Les collégiens sont accompagnés pendant 6 séances de 2h par Simon Drouhin, membre du collectif Kogümi. Ce machiniste expérimenté place la curiosité au centre du processus de création.

 

Né en 1987 à Chalon-sur-Saône, Simon Drouhin s’y forme au Conservatoire et obtient le DEM en musiques actuelles amplifiées et musiques électroacoustiques. Suite à l’obtention du Diplôme d’Etat en Musiques Actuelles Amplifiées au Cefedem Rhône Alpes, il s’implique dans l’organisation du festival Kontact Sonores pendant cinq ans.

Puis, il rejoint différentes formations telles que SuperParquet, Jurgen Douglass, Bon Cheval, Crocus ou encore Amours Désamours. Il travaille également avec la Fabrique Fastidieuse et Unite pour des créations de danse ainsi que pour les expositions de l’artiste contemporain David Posth Kohler. Animé par une forte volonté de transmission, il est actuellement membre de l’association Kogümi, créatrice d’ateliers de découverte des musiques électroniques. Pédagogue aguerri, il intervient surtout auprès du jeune public mais travaille également avec des générations plus âgées.

En savoir plus sur Kogümi >>

#LASACEMSOUTIENT 

#laSacemSoutient 

>>Retrouvez toutes nos actions culturelles