[Le Chœur Battant] -
Je chante pour raconter

Une chorale de 150 écoliers du Pays d’Arles

[Le Chœur Battant] est une grande chorale d’écoliers, coréalisée depuis 2017 par SUDS, à ARLES et le Conservatoire de Musique, qui a pour ambition de sensibiliser les élèves du Pays d’Arles aux musiques et cultures du monde par la pratique vocale.
En 2020-2021, [Le Chœur Battant] - Je chante pour raconter réunit plus de 150 élèves de CE2, CM1 et CM2, issus de 3 classes de l’École de la République à Saint-Rémy-de-Provence et 3 classes de l’École du Logisson à Saint-Martin-de-Crau, autour de Germana Mastropasqua et Xavier Rebut.
Cette création est le deuxième chapitre d’un projet entamé en juin 2019 avec des collégiens de Brignoles (Var), en partenariat avec Le Chantier de Correns.

Chanter l’Italie avec Germana Mastropasqua & Xavier Rebut

Germana Mastropasqua & Xavier Rebut

Germana Mastropasqua & Xavier Rebut

Ce duo de chanteurs-chercheurs, passionné par la richesse et la diversité du répertoire populaire italien, a basé sa démarche musicale et théâtrale sur une exploration de la voix et de la musique de tradition orale.
Dès 1994, ils prennent part aux recherches menées par Giovanna Marini à travers toute l’Italie, ainsi qu’à bon nombre de ses créations musicales.
Parallèlement à leur parcours de soliste, entre musique et théâtre, ils fondent le Quartetto Urbano, quatuor vocal dont Xavier Rebut est également directeur musical.
En duo, ils créent les spectacles chantés D’Amants & D’Anarchistes et D’Amants & D’Émigrants, le concert All’alba, puis en 2019, La Buonasera, accompagnée par trois instrumentistes.
Artiste en résidence au Conservatoire de Musique du Pays d’Arles depuis 2015, ils créent [Le Chœur Battant] - Protest Songs, en collaboration avec SUDS, à ARLES (2016), Miezz’ô mare autour des musiques napolitaines (2017) ; ils explorent aussi le répertoire de travail d’Arles, la Crau et la Camargue avec SolS (2018), et dirigent Le Grand Bal (2019) et La Scarola en 2020.

Chants, couleurs et histoires italiennes

Germana Mastropasqua et Xavier Rebut embarquent les jeunes choristes dans un voyage musical en forme d’épopée. Ensemble, ils nous racontent l’histoire de Nenella et de son parcours à travers les régions d’Italie.
Accompagnés par un trio accordéon, guitare, contrebasse, une dizaine de chants traditionnels italiens plantent le décor, les paysages, les gens et les villages… Et, le temps d’un spectacle, les enfants deviennent cantastorie, ces "chanteurs d’histoires" qui parcouraient autrefois villages et campagnes italiennes, pour faire rêver leurs publics, et pour les informer, en musique.

Apprendre, inventer, retrouver, partager

À travers une dizaine de titres, fruit de collectages sur le terrain, le répertoire interprété ici témoigne d’une culture encore vivante en Italie, celle du chant qui accompagne le quotidien et les différents moments de l’année.
[Le Chœur Battant] - Je chante pour raconter est aussi l’occasion pour les enfants de construire leur propre chansonnier ou carnet de chant, pour garder en mémoire le répertoire appris et avoir sous la main un outil toujours disponible pour apprendre, inventer, retrouver, partager les chants du chœur et du cœur.

 

Pratiquer le chant choral à l’école primaire

Répétitions du Chœur Battant © Marion Brun

De septembre 2020 à février 2021, les musiciennes intervenantes du Conservatoire de Musique du Pays d’Arles, Anne Giordano et Anne-Sophie Chamayou accompagnent les élèves dans leur apprentissage, à raison d’une séance d’une heure par semaine.
Germana Mastropasqua et Xavier Rebut, interviennent quant à eux à deux reprises dans les classes, pour préparer le spectacle, peaufiner l’interprétation des chants, et transmettre avec passion cette culture et ces mélodies qui les animent.

 

En partenariat avec 

ACCM

Conservatoire de Musique du Pays d'Arles

 

Photos © Florent Gardin, Marion Brun