Le Monde en Musique(s)

Des interventions de sensibilisations et d'actions éducatives dans les collèges du département permettre de transmettre les sonorités musicales et les histoires de diverses musiques du monde.

Le projet « Le Monde en musique(s) » s'est déroulé dans le cadre des actions éducatives et culturelles du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône. Entrecroisant les matières enseignées telles que la musique,  l'histoire, la géographie ou les cours de langues, SUDS a mis en œuvre un  cycle d’ateliers à destination des élèves de la 6e à la 3e dans quatre collèges du Département : Forbin à Marseille, Seyssaud à Saint-Chamas, Van Gogh à Arles et Virebelle à La Ciotat.

Ces interventions ont pour objectif de sensibiliser les collégiens aux musiques du monde.
Riches d’histoire et implantées dans des contextes sociaux, politiques, géographiques particuliers, elles permettent aux élèves d’approfondir  leur connaissance du monde à travers les matières enseignées en classe  et de leur ouvrir de nouvelles perspectives.

Le programme proposé pour chacune des classes s'est décliné en 3 ateliers de 2h : 

Concert pédagogique animé par Maura Guerrera

   
©
Florent Gardin

Chanteuse et musicienne sicilienne, Maura Guerrera a sensibilisé les élèves aux chants et rythmes de Sicile, des Pouilles et de Campanie tout en élaborant un parallèle avec les différentes régions de la Méditerranée. La transmission de ces chants a également été abordée car ils sont témoins du passé, réinterprétés et transmis de génération en génération. Maura a initié les élèves à différents rythmes avec le tambourin et leur a enseigné un chant traditionnel. Cette pratique vocale a mis l’accent sur l’écoute des autres, la relation corps et voix et chaque élève a pu ainsi découvrir une pratique artistique à travers le chant, les gestes instrumentaux ou les rythmes appropriés. Chacun a pu se réapproprier une culture « autre » afin de mieux questionner la sienne.
 

« Des instruments pour traverser l'espace et le temps »
Intervention animée par Benjamin Mélia et Henri Maquet



© Olivia Moura

Musiciens professionnels, Benjamin Mélia et Henri Maquet proposent un voyage dans le temps, au cœur des musiques de traditions populaires de Provence, de l’an 600 avant JC à nos jours.
A travers une présentation des instruments qui jalonnent ce parcours, les musiciens en ont démontré l’adaptation à des espaces physiques et sociaux et ont présenté leur proximité avec ceux des autres pays d'oc. Les collégiens ont ainsi abordé des notions ethnomusicologiques fortes comme le fonctionnalisme et le diffusionnisme et se sont éveillés à l'organologie, la différenciation des timbres et au fonctionnement des instruments. La séance a été clôturée par une fabrication/performance de fifre, et par la fabrication par les élèves d'un instrument minute et une courte séance de jeu collectif.

 
Flamenco identitaire ou involontaire ?!
Une intervention de Guillermo y Mateo



© Stéphane Barbier

D'où vient cette passion pour le flamenco dans le sud de la France ? Tout le monde connaît la rumba grâce notamment aux Gipsy Kings et à Manitas de Plata, mais le flamenco à bien d'autres identités et chaque région a son propre style. Ce concert pédagogique a été animé par Guillaume Franceschi et Matthieu Campos qui ont présenté cet historique musical particulier. Qui le pratique ? Est-il héréditaire ou accessible à tous ? Comment s’exporte-t-il aujourd'hui dans d'autres pays ? Quelques exercices simples et ludiques avec les palmas (percussion des mains) ont permis d'apprécier et d'appréhender les styles régionaux que sont la rumba et la sévillane.  Les intervenants ont également présenté un tout autre flamenco et des palos (styles de flamenco) moins connus,  ceux que l'on va chercher au cœur de l'Andalousie...

>>Retrouvez toutes nos actions culturelles

partenaire :

En complicité avec les collèges : Virebelle à La Ciotat, Château Forbin à Marseille, Van Gogh à Arles et Seyssaud à St Chamas.