MAURA GUERRERA & Malik Ziad, Spartenza

Concert. 60 min.  

dimanche 18 AVRIL à 15h . Château de tarascon - centre d'art rené d'anjou, tarascon

Quand la voix lumineuse et habitée de Maura Guerrera rencontre le mandole et le guembri de Malik Ziad, les traditions vocales de Sicile s’imprègnent de mélodies et de rythmes exaltés de Méditerranée… À l’écoute des vibrations qui la traversent, le duo nous transporte d’une rive à l’autre de la Mare Nostrum, dans un voyage sonore profond et intense.

Spartenza est le mot sicilien pour définir le départ, la séparation, l’éloignement de l'aimé. C'est un port ouvert, un abri pour tous ces hommes et femmes qui ont essayé de partir et ont échoué, ceux qui sont partis et songent au retour, ceux qui se sont laissé adopter par un port lointain, en tissant leurs propres traditions et mélodies avec celles de l'autre. Cette création a vu le jour en 2018, après une résidence en deux étapes : à la Cité de la Musique de Marseille où Manu Théron prodigua ses conseils artistiques à notre duo, puis au PIC - Pôle Instrumental Contemporain de Marseille, sous le regard et l’oreille attentifs de Gregory Dargent.

"Spartenza est un pont enjambant la Méditerranée entre l’Europe du Sud et l’Afrique du Nord. Si le mot, sicilien, signifie une séparation, il s’agit pourtant bien [de célébrer ici] une rencontre (…). Celle de Maura Guerrera, Sicilienne de Marseille et Malik Ziad, Algérien des deux rives." Ludovic Tomas – Zibeline


Maura Guerrera est née à Messine, extrémité nord-orientale de la Sicile. Elle se familiarise avec la musique sicilienne de tradition orale, auprès de Don Nino Sergio, berger et joueur de double flute en roseaux, et d'autres tenants de la richesse de cette tradition musicale agropastorale. Plus tard, elle étudie les modes du chant paysan avec Giovanna Marini, à l'école de Musique le Testaccio de Rome et la technique vocale avec l’ethnomusicologue et musicienne Martina A. Catella à l’école Glotte-Trotters de Paris. Depuis, elle mène des recherches sur ces chants paysans, en portant une attention particulière au contexte de leur exécution et à leur fonction rituelle… et a su convier à ses découvertes des musiciens de tous horizons.

Malik Ziad est Algérois. Musicien autodidacte, il se passionne pour les instruments à cordes, et plus particulièrement pour ceux, traditionnels, de son pays : guembri et mandole. En Algérie, il s’imprègne des rythmes exaltés des gnawas et de la musique populaire chaâbi. Son parcours l’amène également vers des partages musicaux d’horizons variés, qu’ils soient issus d’Afrique Noire, de Bretagne, de Provence, d’Europe de l’Est, de Sicile, etc. En 2019, il partageait notamment la scène de l’Alpilium à Saint-Rémy-de-Provence avec [Le Chœur Battant] & Piers Faccini

 

Château de Tarascon  

   En attendant le concert....

Visitez le Château de Tarascon, chef-d’œuvre du patrimoine européen,
et découvrez la forteresse médiévale du XVe siècle la mieux conservée de France !
+ d’infos : http://chateau.tarascon.fr 

 

Photos © Chris Boyer