[Le Chœur Battant]
&  Dokoun - Perrine Fifadji

Une chorale de 250 écoliers à Saint-Martin-de-Crau

Impulsée en 2017 par le Conservatoire de Musique du Pays d’Arles et SUDS, à ARLES, [Le Chœur Battant] est une chorale qui réunit chaque année plus de 200 écoliers du Pays d’Arles autour d’un répertoire de chants du monde.

Après la Compagnie Rassegna (2016-2017), Chet Nuneta (2017-2018), le Trio Âman (2018-2019), Piers Faccini (2018-2019) ou encore Clotilde Rullaud (2019-2020), c’est au tour de Dokoun – Perrine Fifadji de partager la scène, avec près de 250 élèves de Saint-Martin-de-Crau. Initialement prévu en février dans le cadre du Festival Les Suds, en Hiver, reporté pour raison sanitaire, leur concert sera finalement présenté au cœur de l’hiver austral, le mardi 15 juin 2021.
Ensemble, ils interprètent des chansons venues d’Afrique du Sud, du Congo ou du Bénin, que les choristes de 7 à 10 ans apprennent dans leurs écoles respectives depuis le mois de septembre.

Un répertoire de chants africains transmis par Dokoun - Perrine Fifadji

La formation musicale Dokoun regroupe la chanteuse d’origine béninoise Perrine Fifadji et ses musiciens, le guitariste et multiinstrumentiste malgache Rija Randrianavosoa, le percussionniste macédonien Ersoj Kazimov et le bassiste et contrebassiste français Éric Duboscq.

Perrine Fifadji © Benoît Maret

Perrine Fifadji, chanteuse béninoise

Perrine Fifadji est née à Pointe Noire, au Congo. Avec ses parents Béninois et enseignants, elle s’installe en France à l’âge de 10 ans. D’abord choriste pour des musiciens de reggae, elle chante en solo avec le groupe ASPO (About Some Precious Oldies) avant de créer, en 2005, son premier spectacle, Awada Kpè Kpè pour lequel elle danse et chante sur ses propres chansons, écrites en fon, la langue de ses ancêtres.

Perrine Fifadji multiplie les collaborations, en tant que chanteuse ou danseuse, enregistre ses disques, crée d’autres spectacles : Pépé la flamme, Pépé, pour les tout-petits, Biface sur des textes de poètes, slameurs et penseurs d’origine africaine ou récemment Une Goutte d’Eau.
Elle a donné de nombreux concerts en France et à l’étranger, a participé au festival Les Suds, à Arles en 2012 et 2017 et est lauréate 2020 du Prix des Musiques d’Ici.
Elle aime aussi beaucoup chanter loin des lumières de la scène, dans des établissements scolaires, des hôpitaux, pour des personnes âgées ou des détenus. Car, dit-elle : « J’aime aller sur le terrain, dans la réalité de l’autre, pour apporter de la douceur aux gens . »

Myriam Makeba, Angélique Kidjo, de grandes dames de la musique africaine

Pour [Le Chœur Battant], avec deux de ses compositions, Perrine Fifadji va transmettre des chansons de grandes dames de la musique africaine comme la Sud-africaine Miriam Makeba ou la Béninoise Angélique Kidjo.
Voici ce qu’elle en dit : « Ce sont des figures emblématiques qui se sont engagées dans des combats forts : contre l’apartheid, pour la liberté d’expression ou l’éducation des jeunes filles. À travers ces chansons je veux montrer la force des femmes sur le continent africain. » 

Des ateliers hebdomadaires de chant choral à l’école primaire

Répétitions du Chœur Battant © Florent Gardin

Durant cet apprentissage, les musicien.ne.s intervenant.e.s du Conservatoire de Musique du Pays d’Arles, Elsa Aubert, Julien Bellec et Grégory Moreau interviennent de manière hebdomadaire dans chacune des 9 classes pour guider ces élèves du CE2 au CM2 dans leur apprentissage.

Entre septembre 2020 et février 2021, à quatre occasions Perrine Fifadji rencontre les enfants, pour préparer le concert, les aider à être à l’aise pour chanter sur scène et leur transmettre son amour pour ces chansons de son continent d’origine.

Des outils pédagogiques pour prolonger le voyage en classe ou à la maison

Grâce au soutien de la Fondation Crédit Agricole Alpes Provence, plusieurs outils sont aussi développés pour accompagner les enfants, leurs instituteur.trice.s et leurs parents jusqu’au jour du concert.

  • Le livret-découvertes

Distribué à chacun des élèves du [Chœur Battant] à la rentrée des vacances de Toussaint 2020, ce livret contient les paroles des chants, leur traduction en français et des explications pour mieux en comprendre le sens ou découvrir les langues dans lesquelles ils sont interprétés. À travers une série de jeux et de textes à lire, il explore le parcours de Perrine Fifadji, de ses musiciens et de grandes figures féminines de la musique africaine.
Téléchargez le livret >>

  • La playlist Youtube

En lien avec ce livret-découvertes, SUDS déploie une playlist sur sa chaîne Youtube. Les enfants ont ainsi accès aux versions originales des chants qu’ils apprennent en classe, ainsi qu’à d’autres vidéos qui leur permettent de découvrir d’autres grandes dames de la musique africaine.
Découvrir la playlist >>

  • Le coffret CD-DVD

Au printemps 2021, chacun des écoliers ayant participé au projet se verra remettre un coffret CD-DVD du spectacle [Le Choeur Battant] & Dokoun – Perrine Fifadji, pour prolonger la mémoire de ce moment, le plus longtemps possible.

L’Afrique en chœur : une boîte à outils multimédias pédagogique et éducative

En partenariat avec le Réseau Canopé, SUDS, à ARLES développe avec Perrine Fifadji, une boîte à outils numériques à destination de la communauté éducative. Cette série d’enregistrements audio, vidéo et de documents imprimables, accompagne les professeur.es qui souhaitent développer une chorale dans leur classe, tout en explorant un répertoire de chants africains.

 

En partenariat avec :

ACCM

Conservatoire de Musique du Pays d'Arles

Fondation Crédit Agricole Alpes Provence

Ministère de l'Education Nationale

Canopé

Sacem

Copie Privée

 

Photos © Marion Brun, Benoît Maret, Florent Gardin