Les interventions de SUDS, à ARLES à la Maison Centrale sont suspendues en raison de la crise sanitaire. La reprise se fera dès que possible, selon un nouveau calendrier.

Suds, à la maison centrale

SUDS, à ARLES, le SPIP Arles-Tarascon et la Maison Centrale s’associent depuis 1996 pour développer un programme d’actions artistiques autour des musiques du monde pour les personnes incarcérées à Arles. 

Des cours de musique pour les personnes détenues

Au chant, à la batterie, au piano ou au saz (instrument traditionnel turc), les participants débutants ou ayant déjà une pratique instrumentale se retrouvent chaque semaine pour travailler ensemble, majoritairement sur des reprises de variété française et internationale, aux arrangements teintés de musiques du monde et à des compositions originales de leur création.

Depuis février 2021, cet atelier hebdomadaire de pratique vocale et instrumentale est animé par Anna Peicaud. Trompettiste jazz, multi-instrumentiste, pédagogue, Anna est issue d'une tradition musicale russe, et conserve un vif intérêt pour la musique de tradition orale. Elle se forme à la théorie musicale, au CFMI (centre de formation du musicien intervenant) de Lyon, en classe jazz au conservatoire d'Aix-en-Provence, puis enseigne à la Cité de la Musique de Marseille. Elle a à cœur de développer la pratique collective dans tout style et avec tout public. Le jazz occupe une grande place dans sa musique, à travers des compositions mais aussi la réinterprétation de standards avec le "Solar Quartet", un projet de concerts itinérants à l'énergie solaire. Son duo "Tsaritza" lui permet par ailleurs de revisiter le répertoire de la musique russe.

Le travail réalisé en atelier est restitué au mois de juin, lors d'un concert marquant la fin de la saison.

Concerts et Salons de Musique, le festival s’invite à la Maison Centrale

Afin d’ouvrir aux personnes détenues une fenêtre sur le monde et sur le festival, SUDS invite chaque été des artistes de la programmation à la Maison Centrale d’Arles.
Sous la forme de concerts-rencontres animés par un journaliste, ces Salons de Musique ont déjà accueilli par le passé : Fanfaraï, David Krakauer, Pachibaba : Cyril Atef & Fixi, BCUC, Paloma Pradal, Juan Manuel Cortés, Arat Kilo ou Maria Mazzotta

La programmation de la 26e édition du festival est en cours : la formation musicale pressentie pour ce Salon de Musique en 2021 sera communiquée ultérieurement.

Enfin, si leur situation le permet, SUDS accueille certaines personnes détenues sur les lieux de concerts, dans le cadre d’autorisations de sortie.

Rencontre avec Edwy Plenel à la Maison Centrale

En s’appuyant sur la dynamique d’un atelier d’écriture au sein de la population carcérale, le festival Les Suds, à Arles convie chaque année depuis 2017, le fondateur de Mediapart, Edwy Plenel à la Maison Central d’Arles. Il y anime une conférence-échange avec les personnes incarcérées, autour d’un sujet d’actualité.

En partenairiat avec :

Le Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation d'Arles-Tarascon, la Maison Centrale d'Arles et son équipe.

Photo © Florent Gardin, Stéphane Barbier