Moment Précieux - Les Alyscamps

Exceptionnellement cet été, les Moments Précieux investissent la magnifique Allée des Alyscamps, écrin idéal pour les musiques intimistes qu’offrent à entendre des artistes rares ou en formation inédite.
 

 

Atine . Iran-France-Palestine / 60min.

Mardi 13 juillet à 19H30

La rencontre inédite de ces cinq musiciennes a donné naissance à un corpus de chansons iraniennes ré-arrangées, symbole de l'héritage de leurs trajectoires personnelles et riches de diversité : la chanteuse iranienne Aïda Nosrat (découverte en duo avec Babak sur une Scène en Ville en 2017) ; Sogol Mirzaei au târ, l’une des meilleures représentantes de la musique savante, le râdif ; la Palestinienne Christine Zayed au qanun ; Saghar Khadem aux percussions (tombak, daf et dayereh) et Marie-Suzanne de Loye à la viole de gambe (vue en 2019 au côté du Kurde Rusan Filitzek).
A la délicatesse du jeu de l’une répond la puissance évocatrice d’une autre ; au plaisir de jouer ensemble, la virtuosité d’un solo ! Pleinement engagées dans la célébration d’une musique modale des plus sophistiquées, ces artistes sensibles unissent avec passion leurs harmonies dans une méditation sonore complice. 


Aïda Nosrat débute ses études musicales à 6 ans. Elle étudio le violon au niveau supérieur et la musicologie à l’université. Dès l’âge de 17 ans, elle intègre l’Orchestre Symphonique de Téhéran, qu’elle accompagne durant une dizaine d’années. En 2006, avec le guitariste Babak Amir Mobasher, elle forme le duo Aida & Babak, fusionnant chant persan, jazz, flamenco et autres vocabulaires musicaux venus d’ici et d’ailleurs.

Pendant la semaine, Aïda Nosrat dirige un stage de chants traditionnels persans. Retrouvez-la également au Salon de Musique le mercredi 14 juillet.

Marie-Suzanne de Loye a obtenu un diplôme >d’études musicales à la viole de gambe ainsi qu’une licence de musicologie. Au fil des rencontres, elle explore la plasticité de son instrument en collaborant avec des artistes d’horizons variés : musique baroque, musique contemporaine, expérimentale ou traditionnelle kurde, chanson française, conte, poésie

Sogol Mirzaei est l’une des représentantes les plus reconnues du râdif, la musique savante d’Iran. Formée au conservatoire de Téhéran, elle a rejoint la France en 2006 pour entamer des études d’ethnomusicologie à la Sorbonne. Forte d’une expérience de concertiste au sein de différents ensembles en Iran, elle mène depuis 2011 sa carrière sur les scènes d’Europe, du Magreb et d’Australie, aussi bien en solo qu’avec le trio Chakâm qu’elle a fondé en 2014.

Christine Zayed est une étoile montante de la musique arabe classique et contemporaine, originaire de Palestine. Chanteuse acclamée et virtuose du qanun qu’elle étudie dès l’enfance à Ramallah, elle complète sa formation à Paris VIII tandis qu’elle présente à l’international son art en solo ou à travers de nombreuses collaborations.

Saghar Khadem a très tôt épousé l’art subtil du tambour calice iranien, le tombak, avant de s’intéresser à d’autres instruments de percussions emblématiques de la musique iranienne, le daf et le dayereh. Elle étudie au Conservatoire National de Téhéran et à la Göteborg Music Academy en Suède, explorant le rythme dans les cultures orientale et latine. S’en suivront des collaborations avec des artistes perses de renom et nombreux autres musiciens de cultures musicales diverses.

Mercredi 14 juilet, retrouvez Aïda Nosrat au Salon de Musique

 ©Jeff Le Cardiet

Ladaniva

À SUIVRE CE SOIR

LADANIVA
Arménie-France

En savoir plus

 

À SUIVRE CE SOIR

FLAVIA COELHO
Brésil

En savoir plus