Les Soirées Suds, Théâtre Antique


Les Soirées Suds, Théâtre Antique


Les Moments Précieux, Cour de l'Archevêché


Les Moments Précieux, Cour de l'Archevêché


La Nuit des Suds, Parc des Ateliers


La Nuit des Suds, Parc des Ateliers


Les événements gratuits en journée


Les événements gratuits en journée

Les lieux du festival

Chaque année, le Festival Les Suds, à Arles investit la cité arlésienne et ses lieux de patrimoine. Des pierres du Théâtre Antique, à l’intime Cour de l’Archevêché jusqu’à la Grande Halle du Parc des Ateliers, les SUDS s’immiscent dans quelques-uns des lieux magiques de la ville.

LE THÉÂTRE ANTIQUE

100%
©Florent Gardin

Écrin sous les étoiles, d’une beauté et d’une acoustique exceptionnelle, le Théâtre Antique offre pendant une semaine sa majestuosité aux sonorités du monde. Voisin du grand amphithéâtre romain, à bord du Jardin d’été, ce monument, le temps du festival, reprend sa qualité d’antan. Construit à la fin du Ier siècle avant J-C sur la colline de la Hauture, il fait partie de la première phase d’urbanisation de la colonie romaine arlésienne fondé par César en -46. Depuis son édification, le Théâtre fut aménagé, pillé, fortifié, dégradé même détruit puis reconstruit. Espace dédié à la représentation de spectacles en tous genres, il pouvait accueillir jusqu’à 10.000 spectateurs. Lors du festival Les Suds, cet endroit magique accueille en son sein 2.500 spectateurs qui vibrent aux rythmes des musiques du monde.

LA COUR DE L'ARCHEVÊCHÉ

100%
©Florent Gardin

Entre abbatiale romane et palais du XVIIe siècle, la Cour de l’Archevêché accueille en son sein les Moments Précieux du festival. A l’Est de la place de la République, bâtit à côté de l’église Saint-Trophime, l’Archevêché est caractéristique de l’architecture classique arlésienne. Datant du Moyen-Âge, ce monument fut à son apogée lors de l’époque des églises, des couvents et du diocèse de Camargue et de La Crau. Aujourd’hui monument historique, il abrite une cour gracieuse, cachée derrière une porte incrustée dans la pierre du bâtiment ; un espace propice au partage, à la contemplation et aux Moments Précieux.  

LA GRANDE HALLE du parc des ateliers

100%
©Stephane Barbier

La Grande Halle, bâtiment de 5.000m2 au cœur du Parc des Ateliers, est une ancienne chaudronnerie de fer dans laquelle s’effectuait la construction et la réparation de locomotives à vapeurs. En 2005, Moatti & Rivière remportent le concours d’architecture lancé la même année et entreprennent l’ambitieuse réhabilitation de cette cathédrale industrielle. Le but de cette renaissance : créer un centre culturel lié aux nouvelles technologies dans le domaine de la création multimédia, de l’image numérique et du virtuel. Au cœur des monuments classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO ou sur les places ombragées des quartiers emblématiques de la ville, Arles s'anime aux sons des SUDS, de la place Paul Doumer à la place Voltaire en passant par l’Espace Van Gogh. La semaine se conclue par une traditionnelle journée buissonnière en Camargue, près de la mer…

L'ESPACE VAN GOGH

100%

C’est à l’ombre des arcades jaunes de l’ancien Hôtel-Dieu, entre les platanes et le jardin florissant, que vous pouvez profiter des Siestes Musicales ; un farniente tout en douceur… Lieu construit entre le XVIe et le XVIIe siècles, il fut autrefois un hôpital composé de laïcs, religieux, soignants, administratifs, domestiques et artisans. C’est au sein de de cette cour colorée que Vincent Van Gogh fut tant inspiré. Il y produisit plusieurs chef-d’œuvres qui reflètent la multitude de couleurs qu’offre aujourd’hui l’Espace Van Gogh.    

LA CROISIÈRE

100%
©Stephane Barbier

Pendant le festival, goûtez en matinée aux Scènes en ville ou dansez lors des Nuits, côté Croisière au cœur de cet espace culturel éphémère chaleureux. La Croisière, lieu de culture et de rencontre, est en été, l'un des lieux incontournables de la ville pour les Arlésiens et les visiteurs. Carrefour des arts entre les expositions des Rencontres de la Photographie et les concerts de musiques du monde du festival Les Suds, à Arles, voous vibrerez, de jour comme de nuit, dans ce lieu situé à l’angle des boulevards Emile-Combes et Victor-Hugo.

LA MUSEON ARLATEN

100%
© Stéphane Barbier

Créé en 1896 par Frédéric Mistral, ce « musée de poète », ce « poème en objets », vient de connaître une importante rénovation grâce à l’architecte Michel Bertreux et au créateur Christian Lacroix. L’exposition permanente présente 3500 œuvres et objets ethnographiques évoquant la vie quotidienne et la société provençale d’hier à aujourd’hui. Des contenus multimédias en plusieurs langues enrichissent la visite et la rendent ludique et poétique. L’un des plus anciens musées d’ethnographie de France, véritable « fabrique à mémoires » de la Provence, est désormais accessible à tous et pleinement ancré dans la société contemporaine.

Le MUSÉE DÉPARTEMENTAL ARLES ANTIQUE

Musée départemental Arles Antique
© Florent Gardin

Depuis 1995, le musée offre à ses visiteurs une large vision de l’archéologie d’Arles et de ses environs, du Néolithique à l’Antiquité tardive. Dans un parcours à la fois chronologique et thématique, les collections donnent à voir des pièces d’une grande diversité. Des modestes objets du quotidien aux riches sarcophages et statues monumentales, tous sont un témoignage précieux de l’histoire et la splendeur de l’antique Arelate. Des maquettes restituent les monuments romains dans leur état originel et incitent à faire leur découverte dans le centre historique d’Arles. L’architecture triangulaire et novatrice du bâtiment conçu par Henri Ciriani permet un dialogue inédit entre passé et présent que nous souhaitons poursuivre en accueillant dans nos murs des concerts et salons de musiques au programme des Suds.

LA CAPELIÈRE

100%
©S. Befeld

« La Capelière, ancien mas camarguais au bord de l’étang de Vaccarès, est le centre d’information de la Réserve naturelle nationale de Camargue. Il abrite un espace d’exposition qui permet d’en savoir plus sur les habitats naturels camarguais et les espèces qui y vivent. A l’extérieur, un sentier nature d’1,5 km vous permet de circuler à travers différents paysages : forêt, pelouse, sansouïre et roselière.  Des observatoires sur les marais et des plateformes d’observation sur l’étang de Vaccarès vous permettent de contempler discrètement la faune environnante. Une aire de pique-nique est également aménagée pour profiter d’un déjeuner entouré du chant des oiseaux. Plusieurs activités y sont proposées tout au long de l’année. »