CORDES KABYLES ET CHAÂBI

Ce stage est ouvert aux joueurs de banjo, de oud, de guitare, de mandole ou de kuitra de niveaux intermédiaire, avancé et professionnel, il s’adresse également aux joueurs de mandoline et de violon de niveaux avancé et professionnel qui souhaitent étudier les principaux modes de la musique chaâbi ainsi que divers extraits du répertoire kabyle en comparaison avec d’autres modes orientaux ou occidentaux. 
Malik Ziad proposera une pédagogie de transmission orale, l’apprentissage débutera par un travail rythmique (4, 6, 11 et 12 temps). Vous explorerez ensuite chaque mode et ses variations avant de les mettre en application dans le morceau choisi. Et par ce travail de groupe, chacun aura acquis les outils qui lui permettront d’amener de l’émotion dans son interprétation. 
Selon l’instrument dont vous vous accompagnez, il pourra être nécessaire d’adapter votre accordage ou manière de jouer pour pouvoir interpréter le repertoire proposé. Le maître de stage adaptera sa manière de transmettre en fonction des instruments présents, merci de préciser, au moment de votre inscription, de quel instrument vous vous accompagnez.
 

Pré-requis
Ce stage est ouvert aux personnes étant capable d’apprendre oralement sans partition.
Pour les instrumentistes, tous les types de mandoles sont acceptés, il est également possible de venir accompagné de sa Kuitera, mandoline, guitare, de son banjo, oud ou violon.
Attention :
Pour les joueurs de Oud, cet instrument n’étant pas accordé de la même manière que la Mandole, l’accordage devra donc être adapté à la manière de jouer.
Pour les joueurs de violon et de mandoline, il est nécessaire d’avoir une réelle maîtrise de son instrument pour participer à ce stage. 

LE + SUDS :

Malik Ziad vous accompagne aussi au guembri

Objectifs pédagogiques 
Étudier les différents modes propres aux répertoires chaâbis et kabyles
Comparer les modes importants de la musique chaâbi aux autres modes orientaux et occidentaux
Travailler sur la rythmique de ces répertoires
Amener de l’émotion dans son interprétation

Contenu type d’une journée de stage
Etude du contexte culturel lié aux répertoires chaâbis et kabyles
Choix d’un ou plusieurs chants sur lesquels seront travaillés :
L’approche rythmique de l’instrument afin de comprendre sa construction
L’introduction sur le mode et les différentes variations possibles
L’application et l’apprentissage sur le titre choisi
Interprétation collective sous forme de chorale (en groupe ou en sous groupe en fonction du niveau des stagiaires)

MALIK ZIAD

Malik Ziad est né à Alger en 1974. Musicien autodidacte, il se passionne pour les instruments à cordes, et plus particulièrement pour ceux, traditionnels, de son pays : guembri et mandole. En Algérie, il  s’imprègne des rythmes exaltés des Gnawa et de la musique populaire chaâbi. À Marseille, ses rencontres l’amènent à des collaborations les plus diverses : Vincent Segal, Amazigh Kateb, Sam Karpiénia, Orchestre National de Barbès, Cie Rassegna, Diwan d’Alger… Passionné par les musiques du monde, il compose en fusionnant les genres, s’inspire des répertoires traditionnels, au gré de ses rencontres artistiques. En 2021, les festivaliers ont pu l’entendre aux côtés de Piers Faccini  au Théâtre Antique, ou avec Maura Guerrara, au cœur du Museon Arlaten.

Programme de formation

Ce stage participera aux présentations publiques de fin de stage le samedi 16 juillet 2022

Photo © Chris Bourgue


complétez votre apprentissage 

Rana Gorgani

En savoir plus

 

réservez votre Nuit des suds

Lemma

En savoir plus

Partagez cet évènement